Arras Film Festival Jour 8 : « Ce que j’aime au théâtre, c’est l’effet de troupe. Ce que j’aime au cinéma, c’est l’intensité » (Edouard Baer)

Merveilleuse soirée hier au Arras Film Festival en compagnie du phénoménal Edouard Baer venu présenter son film Ouvert la nuit. Simplicité, découverte, humour et des moments d'exception partagés avec le public mais aussi notre invité d'honneur Stéphane Brizé qui présentait le film Une Vie et a donné une Leçon de cinéma animée par Michel Ciment. Les talents se croisent au Arras Film Festival : plus de 50 rencontres avec les réalisateurs et les équipes de films ! Au Casino, pendant que les Rencontres professionnelles du Nord se poursuivaient, Jean-François Laguionie offrait un grand moment de poésie au public avec Louise en hiver. Au Cinémovida, Martijn Maria Smits est venu présenter son film Waldstille, dans le cadre de la compétition européenne. Retour en images.

0p8a8274

0p8a8221

0p8a8419

img_5911

img_5825

cw617rlxgaeofau

0p8a8330

0p8a8395-modifier

img_5515-rcupr

Ce vendredi 11 novembre, la compétition se poursuit avec les films Paula, Bienvenus ! et On the other side au Cinémovida. Au Casino, retournez en 1942 avec Les Enfants de la chance à 14h30 ou partez en Voyage au Groenland en présence du réalisateur Sébastien Betbeder à 16h30. A 19h s'y tiendra aussi l'avant-première du film Cessez-le-feu en présence de son réalisateur Emmanuel Courcol, et une séance supplémentaire de Loving si vous n'aviez pu obtenir votre billet. Bon festival à tous!

 

 

Print your tickets