Arras Film Festival Jour 9 : « Ce qui me plaît dans l’AFF c’est qu’on pense au cinéma muet » (Jacques Cambra, artiste associé)

Journée riche en émotions hier le vendredi 11 novembre sur les pavés de la Grand'Place avec deux films chargés d'histoire : Cessez-le-feu, présenté par son réalisateur Emmanuel Courcol, et Les Enfants de la chance : quel beau moment lorsqu'un spectateur a confié ses souvenirs de guerre à l'issue de la projection. Malik Chibane, qui échangeait pour la première fois avec le public, n'a pu cacher son émotion. Au Cinémovida, la compétition bat son plein et les jurys se sont adonnés à la traditionnelle "photo de famille"... Retour en images.

img_6297

0p8a8506

img_6056

img_6056

img_6365

img_5855

0p8a8540

0p8a8468

0p8a8548

img_6178

img_6196

img_6187

Ce samedi 12 novembre, veille de clôture, plongez dans l'univers du réalisateur Nicolas Boukhrief avec l'avant-première du film La Confession à 18h au Casino. A 21h15, un voyage peu ordinaire de la Belgique à la France avec Vincent, aux cotés de Barbara Sarafian et Spencer Bogaert. Il est encore temps de découvrir les films en compétition We are never alone, Roues libres, et Glory cet après-midi au Cinémovida. Ambiance de Noël garantie à 16h30 avec Julius...  Enfin, ne manquez pas le Ciné-concert autour du film fleuve Monte Cristo, la plus belle adaptation du roman d'Alexandre Dumas, accompagnée au piano par Jacques Cambra. Bon festival à tous!

 

Print your tickets