Arras Film Festival Jour 7 : « Quand on fait son premier film tous les soutiens sont importants. Merci à vous » (Maxime Motte)

Encore une journée bien remplie hier sur la Grand'Place où la pluie et le froid n'ont pas eu raison des festivaliers ! Rencontres, partages, découvertes... Au Casino d'Arras, Pierre Filmon, réalisateur du documentaire Close Encounters with Vilmos Zsigmond, nous offrait un voyage dans les coulisses du cinéma avec  le célèbre chef opérateur. A 16h30 Maxime Motte présentait Comment j'ai rencontré mon père, un feel-good movie rythmé qui a conquis le public arrageois. Changement d'ambiance pour le thriller d'espionnage de Thomas Kruithof La Mécanique de l'ombre. En fin de soirée, le comédien et réalisateur Lucien Jean-Baptiste présentait son nouveau film Il a déjà tes yeux. Le Casino a aussi accueilli le Ciné-concert orchestré par Jacques Cambra avec les élèves du Conservatoire d'Arras et le premier jour des Rencontres professionnelles du Nord. Retour en images.

0p8a7974

0p8a7995

0p8a8031

img_5419

0p8a8080

0p8a8136

0p8a8149

0p8a8041

img_5189

Ce jeudi 10 novembre, nous accueillons Stéphane Brizé, invité d'honneur du Festival, pour une Leçon de cinéma à l'Université d'Artois à 14h30, la présentation de son nouveau film Une Vie en avant-première à 18h30 et un hommage en sa présence. Les jurys sont également arrivés à Arras pour la Compétition européenne qui commence cet après-midi. Jean-François Laguionie présentera son film Louise en hiver à 19h au Casino. Un grand moment de poésie qui sera suivi de l'avant-première du film Ouvert la nuit en présence d'Edouard Baer et de Sabrina Ouazani. Bon festival à tous!

Print your tickets