QUAND PASSENT LES CIGOGNES

de Mikhaïl Kalatozov (Letiat Jouravly, URSS, 1957, 1h35, vostf)

avec Tatiana Samoïlova, Alexeï Batalov, Vassili Merkouriev

Moscou 1941. Veronika attend le retour de son fiancé Boris, parti sur le front, mais elle finit par succomber aux avances du cousin de celui-ci, Mark, un planqué peu glorieux, égoïste et distant. Une mise en scène majestueuse au service d’une grande histoire d’amour. Palme d’or 1958.

Mégarama Arras : mardi 13 avril 18h30 (séance précédée d'une conférence en partenariat avec l'Université pour tous de l'Artois: "Mikhaïl Kalatozov, la modernité incarnée") / jeudi 15 avril 19h / dimanche 18 avril 11h