Warning: copy(/home/arrasfilmfestiv/http/www/wp-content/wflogs//GeoLite2-Country.mmdb): failed to open stream: No such file or directory in /home/arrasfilmfestiv/http/www/wp-content/plugins/wordfence/lib/wordfenceClass.php on line 1984
Arras Film Festival – « The Father » de Kristina Grozeva et Petar Valchanov, lauréat des Arras Days en 2016, grand prix du Festival de Karlovy Vary

« The Father » de Kristina Grozeva et Petar Valchanov, lauréat des Arras Days en 2016, grand prix du Festival de Karlovy Vary

En compétition au  Arras Film Festival avec leurs deux premiers films, The Lesson en 2014 et Glory en 2016 (Atlas d'or) Kristina Grozeva et Petar Valchanov Petrov ont remporté le grand prix du Festival International de Karlovy Vary avec The Father, un projet (scénario) qui avait bénéficié d'une aide au développement du CNC dans le cadre des ArrasDays en 2016.

Leur deux films précédents, présentés en premières françaises à Arras, avaient également obtenu de nombreuses récompenses et distinctions (Festival de Locarno, Dublin Film Festival, Festival du film des Arcs). Très remarqué, Glory est sorti sur les écrans français le mercredi 19 avril 2017. Il retrace le combat d'un cheminot pour retrouver sa dignité face à un pouvoir corrompu.

Chaque année, le Arras Film Festival récompense les films primés lors de la compétition européenne par des dotations sous forme d'aides à la distribution. 17.000 euros sont ainsi alloués chaque année pour aider ces films européens inédits à sortir sur les écrans français.

Instagram

  • RÉTROSPECTIVE 2019 / Peur sur les Sixties : en manque de sensations fortes ? Alors notre rétrospective est faite pour vous ! Redécouvrez huit magiciens de la peur à travers l’un de leurs meilleurs films :

#PSYCHOSE de #AlfredHitchcock (USA, 1960)
6 FEMMES POUR L'ASSASSIN de #MarioBava (Italie, 1964)
RÉPULSION de #RomanPolanski (GB, 1965)
LES YEUX SANS VISAGE de #GeorgesFranju (France, 1960)
LE VOYEUR de #MichaelPowell (GB, 1960)
L'HORRIBLE DOCTEUR ORLOFF de #JessFranco (Espagne, 1962)
MEURTRE PAR PROCURATION de #FreddieFrancis (GB, 1964)
#DRACULA, PRINCE DES TÉNÈBRES de Terence Fisher (GB, 1966) 
#NOSFERATU de Friedrich Wilhelm Murnau (Allemagne, 1922) 
Sensations fortes et frissons garantis ! 
#Cinema #Sixties #Retro
  • RETROSPECTIVE / L’Italie de Mussolini : retrouvez pendant le festival quelques œuvres emblématiques choisies dans la riche filmographie d’après guerre consacrée à l’Italie Fasciste. Avec #RobertDeNiro #GerardDepardieu #SophiaLoren #MarcelloMastroianni #VittorioGassman … #ArrasFilm #Cinema #Retrospective #Italy 
RAILS de #MarioCamerini (1929)
CHRONIQUE DES PAUVRES AMANTS de #CarloLizzani (1954)
LIBERTE MON AMOUR ! de #MauroBolognini (1975)
LE JARDIN DES FINZI CONTINI de #VittorioDeSica (1970)
LES ANNEES DIFFICILES de #LuigiZampa (1948)
CARRIERE D'UNE FEMME DE CHAMBRE de #DinoRisi (1976)
VINCERE de #MarcoBellocchio (2009)
UNE JOURNEE PARTICULIERE de #EttoreScola (1977)
LE NAVIRE BLANC de #RobertoRossellini (1941)
PAISA de Roberto Rossellini (1946)
1900 de #BernardoBertolucci (1976)
SCIPION L'AFRICAIN de #CarmineGallone (1937)
  • La 20e édition de l’Arras Film Festival se prépare. Pour vous faire patienter jusque l’assemblée générale qui se déroulera le vendredi 14 juin à 18h30 où nous vous dévoilerons les deux rétrospectives thématiques de cette année : voici l’affiche de nos 20 ans… On a hâte d’y être ! #ArrasFilm #Festival #Cinema
  • [AU CINÉMA] Après leur passage au #ArrasFilm Festival 2018, retrouvez ces films en salles dès aujourd’hui : AU BOUT DES DOIGTS de Ludovic Bernard (Mars Films), MIA ET LE LION BLANC de Gilles de Maistre (STUDIOCANAL), MIRAÏ, MA PETITE SOEUR de Mamoru Hosoda (Wild Bunch Distribution). #Arras #Film #Festival
  • [AU CINÉMA] Après leur passage au #ArrasFilm Festival 2018, retrouvez ces films en salles dès aujourd’hui : 📽 L’EMPEREUR DE PARIS de Jean-François Richet, THE BOOKSHOP d’Isabel Coixet. #Arras #Film #Festival
  • [AU CINÉMA] Après leur passage au #ArrasFilm Festival 2018, retrouvez ces films en salles dès aujourd’hui : PACHAMAMA de Juan Antin (Haut et Court) & UTØYA, 22 JUILLET d’Erik Poppe
(POTEMKINE films).